Chemins noirs du Languedoc

Chemins noirs du Languedoc..

Jaune, gris, vert-sec.

Chair lacérée d’épines et de poussière..

Une chaleur de chape de plomb, le dos sous sa cloche..

Les crevasses de l’orage dans le ventre..

Saluer la lune qui efface et qui choisit.

Des vignes de promesses.

Et toujours,elle et ses petites marées, peinture aimée.

Chemins noirs du Languedoc.

Vert, gris, ocre.

Grains de poussière hostile.

Aridités, paroles sourdes de sentiers qui se cachent derrière des épines.

Ronces, figuiers de barbarie, lauriers et mûriers.

Sauvagerie quotidienne.

Chiendent domestiqué.

Âpres palais.

Mériter ce qui veut rester barbare, indomptable et fier.

Publié par Inês d' Almeÿ

L'écriture comme cartographie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :