Mabon

Panser avec du bois et du feu
Voir s’évanouir dans une fumée bleue les maux des mots
Embrasser le Nord comme un ancêtre aimé
Saluer les êtres cachés, caresser des plumes au vol
Semer des graines dans le ciel, comme des étoiles
Prendre des mains, étreindre des sœurs et des cœurs
Dans la forêt qui danse, d’ambre et de jade

Publié par Inês d' Almeÿ

L'écriture comme cartographie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :