La danse

C’est l’invisible qu’il faut écrire.  Ce qui est visible à l’œil nu a déjà trouvé des paroles.  La danse, elle, est une forme d’invisible en mouvement, perceptible comme un battement du cœur.  Elle peut être devinée, elle peut être esquissée seulement, mais elle en demeure insaisissable, écrite par bribes.  Essayez d’imaginer une couleur qui n’existeLire la suite « La danse »